1787-1800
POUVOIR CENTRAL
ACTES RÉVOLUTIONNAIRES
MUNICIPALITÉ
RELIGION - CULTURE
•=début /  fin=• de fonction - •••période attestée••• - ? =incertain - ° naissance -  † décès - av.=avant - ap.=après - v.=vers - s.=seigneur  
DÉPUTÉS
Affaires militaires
Grands événements
  
 REPRÉSENTANTS EN MISSION
 Comité révolutionnaire
Clubs
 MAIRES
Procureur
Commissaire national 
 
 CURÉS
Fêtes révolutionnaires
 
Enseignement
1787, 6 octobre, réunion de l'Assemblée provinciale de l'Anjou et mise en place de la Commission intermédiaire   .1762-1769. et .1776, 10-III - 1789. Gilles BLONDÉ de BAGNEUX, maire d'abord élu, puis nommé.
Paul-Claude François Desmé de Puy-Girault, lieutenant de maire (1776-1788)

1787

29-XI, Edit accordant un état civil aux protestants

1788

23-IX, déclaration royale annonçant la réunion des Etats Généraux

 

 

 

9-XII, Assemblée générale des Habitants préparant les Etats Généraux

1788
7-I, Pierre-Jérôme CHATIZEL, curé de Saumur

1789

 

 

-mars, Clément MESNARD, député du clergé ;
marquis Charles-Elie de FERRIÈRES, député de la noblesse ;
Maurice BIZARD et Jean-Etienne CIGONGNE, députés du tiers ;

5-V, séance d'ouverture des Etats Généraux

13 et 14-VII, création d'une milice bourgeoise à Paris et prise de la Bastille

Nuit du 4 août, abolition des privilèges seigneuriaux et des dîmes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

21-VII, organisation à Saumur de la "garde patrouille bourgeoise"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18-VII, à la nouvelle de la prise de la Bastille, réunion d'une "Assemblée générale des Trois Ordres"

11-VIII, Joseph-Toussaint BONNEMÈRE DE CHAVIGNY, élu maire

3-IX, installation du Comité municipal permanent

14-XII, décret sur l'organisation des municipalités

 1789

7-II, Michel-Charles MARTIN DU CHESNAY, curé de Saumur

 

 

 

 

 

 

 

 

1789, Joseph Villier, Nouveau plan d'éducation

 1790
14-I, décret de l'Assemblée constituante sur l'échec du département du Pays saumurois

 

 

24-V, Angers choisi comme chef-lieu unique du département de Mayenne-et-Loire

 

 

 

1791

2-III, suppression des corporations, jurandes et maîtrises

20 et 21-VI, fuite à Varennes

- septembre, formation du 1er bataillon de Volontaires
- septembre, parmi les députés à la Législative : BONNEMÈRE DE CHAVIGNY, Jean-François MERLET, Robert QUESNAY DE SAINT-GERMAIN
30-IX, séparation de l'Assemblée Constituante


 

 

 

 

 

 

 

 

 

- nov. 90-janv. 91, grandes crues de la Loire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- fin déc.-janv. 92, grande crue de la Loire

 14-I, découpage de la ville en quatre cantons, appelés ensuite "sections"
26-I, Joseph-Toussaint BONNEMÈRE, réélu maire par les assemblées de section
4-II, mise en place du Conseil général de la Commune ;
procureur : Coustard ; 11 officiers municipaux ; 24 notables.
2-III, les habitants de la Croix-Verte et de l'Ile-Neuve demandent leur rattachement à Saumur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14-XI, J.E. CIGONGNE, élu maire, refuse
9-XII, Alexandre-Jean-Baptiste CAILLEAU, élu maire

 1790

13-II, suppression des ordres monastiques autres qu'enseignants et hospitaliers

 

 

 

12-VII, Constitution civile du Clergé
14-VII, fête de la Fédération célébrée sur le Chardonnet

29-XI, début des ventes des biens du clergé
5-XII, réception d'une pierre de la Bastille

1791

 

 

16-VIII, découpage de la ville en trois paroisses
- septembre, nouveaux curés : MARTIN DU CHESNAY, St Pierre ; César MINIER, N.D. de Nantilly ; Joseph MEIGNAN, St Jacques

POUVOIR CENTRAL
ACTES RÉVOLUTIONNAIRES
MUNICIPALITÉ
RELIGION - CULTURE

 1792

20-IV, début de la guerre contre l'Autriche

10-VIII, chute de la royauté
-
septembre, parmi les députés à la Convention élus à Saumur :
Marie-François DANDENAC l'Aîné
Jacques DANDENAC le Jeune

 

 

 

 

7-X, une foule de Saumurois prête le serment "Liberté, Egalité"

 

 

 

 

ap. 30-X, état civil tenu désormais par Peffault-Latour, officier municipal

16-XII, A.J.B. CAILLEAU, réélu maire
procureur, Jacques Loir-Mongazon

 1792

 1793, 21-I, exécution de Louis XVI
- mars, soulèvement de la Vendée
18 au 20-IV, bataille du Bois-Grolleau
Général Duhoux, commandant de l'armée de Saumur
2-VI, chute des Girondins
9 et 10-VI, prise de Saumur par les Vendéens
25-VI, reprise de Saumur par les Républicains
Chefs de la division de Saumur : Rossignol, puis Santerre
2-IX, réunion de la Commission centrale à Saumur
5-IX, la Terreur à l'ordre du jour
1-X, création de l'Armée de l'Ouest ; Général Commaire, commandant la place
5-X, institution du calendrier républicain

AN II

- début décembre, nouvelle menace vendéenne sur Saumur

 

 

 

Principaux représentants en mission : CARRA, Louis TURREAU, BOURBOTTE
- juin, le club des Jacobins devient la Société populaire

1-VII, création du Comité révolutionnaire
. 25-VII au 10-XI. Commission militaire Parein-Félix à Saumur
12-VIII, première exécution sur la place de la Bilange

 


 

AN II

Principaux représentants en mission : FRANCASTEL, HENTZ, LEVASSEUR DE LA SARTHE
12 frimaire (2-XII), envoi d'un convoi de prisonniers vers Orléans
. 29 frimaire (19-XII) au 6 nivôse (26-XII). exécutions massives

 

 

 

 

 


16-VI, Conseil provisoire d'administration royaliste présidé par DESMÉ DU BUISSON

 

 

 

 
 

 

AN II

2 frimaire (22-XI), le Conseil général de la commune se prononce en faveur de la séparation de l'Eglise et de l'Etat
- décembre, A.J.B. CAILLEAU, réélu maire,
Jacques Loir-Mongazon, procureur

 1793

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

AN II

- fin novembre, première vague de déchristianisation

 

- décembre, fermeture du collège

POUVOIR CENTRAL
ACTES RÉVOLUTIONNAIRES
MUNICIPALITÉ
RELIGION - CULTURE

 1794

- ventôse, le général Commaire quitte Saumur, laissant le commandement à Poché-Durocher

 

 

9 thermidor (27-VII), chute de Robespierre

AN III

12 frimaire (2-XII), décret d'amnistie pour les révoltés de l'Ouest, libération de prisonniers
4 nivôse (24-XII), abolition du maximum, flambée des prix

 

 

15 floréal (4-V), épuration de la Société populaire

 

20 messidor (8-VII), arrestation du Comité révolutionnaire de Saumur


AN III

 

20 ventôse (10-III), Hentz et Francastel épurent les autorités constituées, A.J.B. CAILLEAU maintenu maire, Loir-Mongazon, agent national

 

 

 

AN III

 1794

19 ventôse (9-III), brûlement des stocks de chapelets
- avril, nomenclature révolutionnaire du nom des rues
20 prairial (8-VI), fête de l'Etre Suprême
14 messidor (2-VII), la municipalité rappelle l'obligation scolaire


AN III

1795

 

 

 

 

AN IV

4 brumaire (26-X), séparation de la Convention, amnistie générale

 

 

1796

 

AN V

- novembre, dissolution de l'armée de l'Ouest

Représentant en mission : Henri MENUAU
3 pluviôse (22-I), les Hébertistes éliminés de la Société populaire
1er ventôse (19-II), suppression du Comité révolutionnaire
9 floréal (28-IV), désarmement des terroristes

- janvier, CAILLEAU maintenu à la mairie, David, agent national

 

 


AN IV

- fin octobre, mise en place des communes de Saumur intra-muros et de Saumur extra-muros
18 brumaire (9-XI), CAILLEAU, président de l'administration municipale de Saumur intra-muros,
commissaire national, Riffault, six officiers municipaux

 1795

 

 

- juin, le curé César Minier ouvre un culte constitutionnel dans l'église de Nantilly

 

 

 

 

 

1796

12 prairial (31-V), la municipalité demande l'ouverture d'une école centrale supplémentaire

 1797

 

 

18 fructidor (4-IX), coup d'Etat anti-royaliste

 

6 germinal (26-III), BLONDÉ DE BAGNEUX, élu président de l'administration municipale

OLLIVIER préside en l'absence de Blondé

AN VI

21 brumaire (11-XI), le Directoire destitue Blondé

 1797

28 prairial (16-VI), l'église Saint-Nicolas devient le temple civique de Saumur intra-muros

 1798

1799

AN VIII

18 brumaire (9-XI), coup d'Etat de Bonaparte, capitaine Pivot commandant de la place

    27 pluviôse (15-II), CAILLEAU réélu président

 1798

1799

 1800, 28 pluviôse (17-II), Saumur devient sous-préfecture    Le Petit-Puy revient à la commune de Saumur

 1800

ACCUEIL RÉCIT LIEUX INDEX