.

   né   décédé nommé   élu   réélu   démission  échec
                 électoral

 Jean 1er Bonneau de La Maisonneuve, Jean II Bonneau de La Maisonneuve et Philippe de Maliverné, sieur du Rozai, prennent le titre de « maire perpétuel » entre 1587 et 1636, en raison de leur fonction de sénéchal, principal juge local, et lieutenant général du roi.

 Julien AVRIL
sieur du Mont

sénéchal de 1639 à 1680

 

Porte le titre de « maire perpétuel » de 1662 à 1669

 

Henri 1er
MOCET du BUISSON

sénéchal de 1680 à 1716

 Porte le titre de « maire perpétuel »

17 janvier 1693, Mocet achète pour 12 000 livres l'office de maire perpétuel

 
1684, procédure de Joseph Foullon, 1er échevin, qui revendique la fonction.

Henri II
MOCET du BUISSON

sénéchal de 1716 à 1729


« maire perpétuel » par office

1724, office supprimé et non racheté par la ville.

Louis-Joseph
DENIS DU TRONCHAY

sénéchal par achat de l'office, de 1729 à 1756

 Porte le titre de « maire perpétuel » de 1730 à 1744

Reprend le titre en 1747


 30 mai 1744, arrèt du Conseil d'Etat lui interdisant d'usurper la fonction de maire.

14 janvier 1749, nouvelle interdiction

Louis-César
BUDAN DE RUSSÉ

 baptisé le 29 août 1691
               à Nantilly

   19 mars 1783 à Saumur

conseiller à l'élection et subdélégué

 

 

 maire par commission du roi le 29 août 1744

 

 maire à la pluralité des voix par l'Assemblée générale des Habitants le 21 mars 1749 pour 3 ans

 

 

 

 

Achat partiel des offices municipaux par la ville

Joseph LOCHETEAU

 

 

avocat

 maire le 24 mars 1752

   25 mars 1755

 « continué maire » par ordonnance royale le 31 mars 1758, le 26 mars 1759 et le 4 juillet 1761.

   

Claude-Thomas
DESMÉ DU BUISSON

sénéchal de 1756 à 1790

   maire par l'Assemblée générale des Habitants le 1er mai 1761   Refuse voulant le titre de « maire perpétuel »

 le 14 juin 1729 à Bagneux

        20 octobre 1800 à Bagneux

président du tribunal des Aides et subdélégué

 

 

 maire le 25 mai 1762

   le 2 mai 1765

 

 Maurice BIZARD

 le 1er décembre 1726
               à Saumur
   
 le 20 juillet 1804 à Saumur

avocat

  par le roi le 27 mai1768 sur une liste de trois notables

reconduit par brevet en 1771 et 1774

 

 

 

23 juin 1773, la ville offre 40 000 livres pour racheter ses offices.

Gilles
BLONDÉ DE BAGNEUX

 

par commission royale du 10 mars 1776

Reconduit jusqu'en 1789

     4 août 1789

 


RETOUR MÉTHODE
 

RETOUR SOMMAIRE
 

TABLEAU
SUIVANT