né   décédé nommé   élu   réélu   démission  échec
                 électoral

 Joseph-Toussaint

BONNEMÈRE DE CHAVIGNY

1er novembre 1746
                          à   Souzay                 

       10 mai 1794 à   Souzay (?)

conseiller à la Sénéchaussée

 

 

11 août 1789 par l'Assemblée générale des Trois Ordres

26 janvier 1790 par les assemblées de section

 

 

 

 

 

de Bonnemère élu député à la Législative le 11 septembre 1791

Jean-Étienne CIGONGNE

négociant


  14 novembre 1791 au suffrage direct des citoyens actifs
 Refuse la charge.

Alexandre-Jean-Baptiste CAILLEAU

8 août 1739 à Saint -Lambert- des-Levées

architecte et entrepreneur

 9 décembre 1791 au suffrage censitaire.
  
  16 décembre 1792 au suffrage universel masculin.
Maintenu par les représentants en mission le 20 ventôse an II ( 10 mars 1794 )
  

 Octobre 1795, mise en place des cantons de Saumur intra-muros et Saumur extra-muros.

Alexandre-Jean-Baptiste CAILLEAU

  président de l'administration de Saumur intra-muros, par les officiers municipaux, le 18 brumaire an IV ( 8 novembre 1795 )

 


 aux municipales de
                       germinal an V

Gilles
BLONDÉ DE BAGNEUX

   20 octobre 1800 à Bagneux

 

 

 

 Révoqué par le Directoire le 21 brumaire an VI (11 novembre 1797)

Alexandre-Jean-Baptiste CAILLEAU

  2 mars 1828 à Candes

 

 président le 27 pluviôse an V ( 15 février 1798 )

 


Administre jusqu'au 9 thermidor an VIII ( 28 juillet 1800 )

Jean-Étienne CIGONGNE

négociant

 maire de Saumur par arrèté du Premier Consul du 3 floréal an VIII ( 23 avril 1800 )

 

 

Refuse la charge.

Philippe-Félix COCHON

ancien directeur des messageries

 

 19 messidor anVIII
                    ( 8 juillet 1800 )

non renouvelé par l'Empereur

Pierre-Henri-Joseph SAILLAND-VACHON

28 octobre 1757 à Parnay

 21 mai 1814 à Saumur

avocat, puis juge



 18 mars 1808

 

 


Cesse ses fonctions pour devenir sous-prefet de Saumur le 26 décembre 1811.

Charles-Thibault PERSAC

14 novembre 1781 à Saumur
  
    29 juin 1854 à Saumur

percepteur

 

 

 10 avril 1813
              Maintenu par la première Restauration

 

 

 

Déclaré demissionnaire par le prefet le 23 mai 1815

 Charles FOURNIER

avocat

 par le préfet des
                    Cent-Jours

Exerce du 23 mai au 18 août 1815
   

 


RETOUR MÉTHODE
 

RETOUR SOMMAIRE
 
 
TABLEAU PRÉCÉDENT

TABLEAU
SUIVANT