LES HÔTELLERIES AUX XVIe-XVIIe-XVIIIe SIÈCLES


PARTIE NORD


Hôtelleries, partie Nord


  Le passage obligé que constitue l'alignement des ponts a fixé quelques hôtelleries, pas si nombreuses, mais parfois d'une grande importance. La Croix de par Dieu occupait tout l'espace entre les culées des deux ponts successifs. Plus loin, l'hôtel des Trois Marchands constitue une réapparition d'un établissement d'abord implanté sur les quais méridionaux.
 Après l'ouverture du pont Cessart ( 1770 ), la rue Royale est progressivement aménagée dans l'île d'Offard ; auprès du bras du Moulin Pendu, Alexandre-Jean-Baptiste Cailleau construit un hôtel pour voyageurs de bonne réputation ( il n'apparaît pas sur le plan, parce qu'il était situé à gauche du trait rouge, sous la légende ). En souvenir de l'établissement détruit de la place de la Bilange, il est baptisé " Hôtel de la Corne " ou de " la Corne d'Or " ; l'hôtesse, Marie Blain, veuve de Guillaume Lafontaine, paie à Cailleau un bail s'élevant à la somme considérable de 810 livres par an ( A.D.M.L., C 3 169 ). C'est dans ce lieu renommé que s'installe, en 1785, la touriste anglaise Madame Cradock.
 " La Croix Verde " devenue " la Croix Verte " constitue un établissement de grande taille,
Le nouveau relais de la Croix Verte car, en raison de sa situation sur la levée, elle sert de relais pour la Poste aux Chevaux. En 1763, elle offre six chambres à plusieurs lits, toutes tapissées ; ses dépendances, granges, remises et écuries pour 14 chevaux s'étendent sur tout le quartier. A la suite d'un incendie, elle est reconstruite de l'autre côté du carrefour, comme on peut le voir, à droite, sur cette photo prise peu avant les bombardements destructeurs de 1944. 
 Désormais, l'établissement est parfois appelé " la Grande Croix Verte ". En 1794, rebaptisé " la Boule Verte ", il dispose de 26 chevaux.
    Voir l'historique du relais de la Poste aux Chevaux.


 A travers cette présentation des hôtelleries, on peut mesurer  l'ampleur de l'activité touristique de Saumur, surtout pendant un siècle, et le rôle essentiel tenu par les ponts.
    

 
 
 





PAGE
D'ACCUEIL
MÉTHODE RETOUR
A LA LISTE
PLAN
PRÉCÉDENT
PLAN
SUIVANT