Armes de Saumur simplifiées et gravées sur bois par Degouy (1784)

   

 

Chapitre 12 :

 Particularités de la ville au XVIIe siècle, descriptions, étudiants, imprimerie, coexistence confessionnelle

 

 

 Simple plan de transition survolant quelques problèmes structurels de la ville au XVIIe siècle.
   

1) Une ville en expansion 

- un premier apogée démographique : de minutieux recoupements m'amènent à estimer aux environs de 13 000 habitants la population stable de la ville dans les années 1650-1670. Voir explications au chapitre 18

- un quartier nouveau : L'essor de Fenet

- une reconstruction en pierres de taille. Voici la précieuse observation de Brackenhoffer, décrivant Saumur en 1644 ( p. 210 ) :
   « Les maisons de la petite ville sont pour la plupart vieilles et en bois ; mais on les démolit l'une après l'autre et on les rebâtit en pierre. Comme on en bâtit tous les jours et que, parmi, il y a déjà beaucoup de belles maisons en pierre, il y a, dans le voisinage du temple, une rue toute bâtie de maisons neuves ».
  ( je suppose qu'il s'agit de la Grande-rue ; cependant, en 1721, Pierre Gaillard affirme que les maisons entourant l'église Saint-Pierre sont encore en bois )

- une forte activité commerciale : Le trafic sur la Loire en 1608  
   

2) Une ville jeune

- Les voyageurs à Saumur
  guides touristiques, peregrinatio academica, récits

- La violence de la jeunesse
  chahuts, duels, provocations, morts violentes

- Une académie d'équitation
   danse, théâtre, équitation
  

3) Un actif centre d'imprimerie

- L'imprimerie saumuroise
 quelques dynasties d'imprimeurs, variété des éditions, bilan
   

4) La coexistence des deux confessions

- Une rivalité courtoise
  des cadres soucieux de paix religieuse, des débordements populaires

- Un point d'accord, la pensée de Descartes
 le cartésianisme adopté par des enseignants protestants et catholiques