NOTES DU CHAPITRE 33

 

 


 

1 - Maxime Piéron, Rapport sur la suppression des octrois à Saumur, Imp. Roland, 1889, p. 8-10.

 

 


2 - Georges BODET ( s.d. ), A hue et à dia. Histoire des relais et routes de poste en Anjou ( XVIe-XIXe ), Cheminements, 2003, surtout p. 58-59, 64, 100 et 259.



3 - A.M.S., 2 I 228. Le sous-préfet O'Neill de Tyrone arrête l'horaire de la voiture publique.

 


4 - A.M.S., O 30, lettre du 11 janvier 1872.



5 - A.M.S., O 30, arrêté préfectoral du 28 février 1861. De nombreux arrêtés municipaux sur la circulation sont en A.D.M.L., 43 M 14.



6 - Cité dans la communication d'Abel Poitrineau au colloque " Loire Littérature ", Angers, 1988, p. 583.

 


7 - Jacques POIRIER, Un fleuve en 1840, la Loire, Albin Michel Jeunesse, s. d., est un album aux dessins solidement documentés.

 


8 - Une erreur s'est glissée : la route d'Angers passe du côté nord de la voie ferrée ; la grande route actuelle toute droite n'est encore qu'en projet.

 


9 - L'abondante bibliographie sur l'histoire ferroviaire est énumérée dans chacun des dossiers.

 

 


10 - Victor Dauphin, Le cyclisme en Anjou. Notes et documents, Angers, 1986, p.  33.

 


11 - Arrêté signé Louis Vinsonneau, 10 octobre 1892, A.D.M.L., 43 M 14.

 


12 - Histoire difficile à retracer : en 1940, le dossier des cartes grises a été brûlé dans la cour de la préfecture d'Angers, afin de gêner les réquisitions allemandes prévisibles.