Notes du chapitre 4

 

 

 

 

1 - Survol de la période par J.-M. Bienvenu et J. Avril dans Le Diocèse d'Angers, sous la direction de François Lebrun, 1981, p. 19-67.



2 -Après une effusion de sang ou d'importants travaux, un lieu sacré doit être purifié par d'imposantes cérémonies comportant des onctions et des prières publiques.



3 - Il porte parfois un nom. Sur le même folio 56 du Livre Rouge, j'ai lu «ad Nucariense Vadum - au gué des Noyers» et ailleurs «Bonali Vadum - le gué de Bonal», devenu "Bonani Vadum" dans l'Historia fundationis, fol. 293 v°.



4 - Liste des possessions vers 1240-1250 dans l'inventaire de Marc Saché, p. IX à XII ; plan dans Atlas Historique Français, Anjou, planche XI, 1 ( liste incomplète pour notre région où manquent St-Vincent, St-Lambert, etc. ).

 


5 - Enfants offerts à l'abbaye par leurs parents ; ils peuvent devenir domestiques ou moines. Le cérémonial de Saint-Florent comporte une formule spéciale pour cette offrande ( B.M.S., ms. 14, fol. 42 ).

 

 


6 - Joseph AVRIL, Le gouvernement des évêques et la vie religieuse dans le diocèse d'Angers ( 1148-1240), 2 vol. dactylographiés, [ 1984 ].

 


7 - Livre Blanc, n° 62 et 63. Prévoyant sans doute ces réclamations, Guillaume de Dol, en 1096, rétrocède l'église de Rest à Baudri, abbé de Bourgueil, mais cet acte est resté sans suite ( Cartulaire de Bourgueil, B 78 ).

 

 


8 - Un parchemin authentifiait ces reliques, d'après X. BARBIER DE MONTAULT, dans R.A., 1858 (2) p. 39-47 et 104-113.