NOTES DU CHAPITRE 50

 


 

 

1 - La distinction entre collaborateurs et collaborationnistes a été posée en 1973 par Stanley Hoffmann dans sa préface à Paxton. Elle s'avère très opérationnelle pour classer les notables saumurois, à l'exception du louvoyant maire, R. Drouart.


2 - Rapports très abondants sur « les partis collaborateurs » dans les dossiers de la sous-préfecture, A.D.M.L., 97 W 26, et dans les synthèses des Renseignements généraux, A.D.M.L., 140 W 56.



3 - Michel Pagé, Recueil et recherches sur Saint-Hilaire-Saint-Florent d'hier, 2012, p. 168.



4 - Philippe Burrin, La France à l'heure allemande, 1940-1944, Le Seuil, 1995, p. 210-211.



5 - Entre ces deux généraux, l'Ecole est commandée par le général Robert Petiet, spécialiste de la mécanisation de la cavalerie. En 1940, placé à la tête de la 3ème Division Légère de Cavalerie, il remporte des succès au Luxembourg et à Laon. En 1942, il quitte Vichy, envahi par les généraux politiciens.