NOTES DU CHAPITRE  9

 

 


 

1 - Les négociations avec Henri III, les hésitations au sujet des Ponts-de-Cé, le rachat de Saumur au gouverneur de Lessart sont traités à la fin du chapitre précédent.

 

 

2 - Bourgueil, Benais, la Chapelle-Blanche, Chouzé et Restigné dépendent du nouveau gouvermement de Saumur, alors qu'ils n'appartiennent pas à sa sénéchaussée.

 


3 - Récit du siège d'après David de Licques et Jean Louvet. Dossier sur les dépenses du siège, Médiathèque de Nantes, coll. Dugast-Matifeux, n° 87.



4 - Liste des places de sûreté dans la version originale des articles secrets, d'après Eugène et Emile HAAG, La France protestante, t. X, reprint 1966, p. 257-259.

 


5 - Le 14 juin 1589, il fait cuire du pain de biscuit par les 17 boulangers de la ville réquisitionnés. Il fait ensuite stocker au château 40 muids de blé et 40 tonneaux de vin ( coll. Dugast-Matifeux, 86 ).



6 - Registre paroissial de Saint-Nicolas, note du vicaire Michel Ledot , 7 août 1592 : « Le mesme jour, les hugnots estant dans la ville de Saumur onst commancé à fortifier le faubourg de la Billange ».



7 - A.D.M.L., 1 J 1107, 5 avril 1595, indemnisation de deux pièces de terre enlevées pour fortifier le quartier Saint-Nicolas ; six autres actes d'indemnisation à l'été 1595 ( Dugast-Matifeux, 86 ).

 


8 - Arch. de la Vendée, 67 J 10. Des dépenses inattendues se dissimulent au milieu de ce fatras de chiffres : 50 livres paient des carreaux d'ardoise pour le temple ; 26 écus pour la venue du roi.



9 - Synthèse par Hubert LANDAIS, « Saumur, place forte protestante, 1589-1621 », Saumur, capitale européenne du Protestantisme au XVIIe siècle, Fontevraud, 1991, p. 173-191.

 


10 - A.N., K 109, n° 26 ; en 1617, il réclamait un reliquat de 108 696 livres. Précédemment, un arrêt du Conseil du 25 janvier 1607 avait fixé les dépenses à 40 023 écus, 18 sous.

 


11 - En mars 1593, Henri IV, venu à Saumur, accorde aux habitants une exemption des tailles pour 9 ans et un dédommagement pour les maisons détruites, mais une taille locale remplace l'impôt royal.

 


12 - Taxe spéciale perçue pour payer les fortifications des villes et déjà perçue à l'époque de la Guerre de Cent Ans.

 


13 - A.M.S., CC 30, 3ème liasse, 7 novembre 1615, emprunt de 2 400 livres par les habitants de Saumur pour faire enclore le faubourg de la Croix Verte.

 


14 - J.-F. Bodin, 1845, p. 333 et note 74. La maison appartenait alors à la famille Dutertre-Desroches, qui l'avait achetée en 1776 à Augustin Lehoux du Plessis - d'où la confusion.

 

15 - Précisions et références sur la topographie protestante dans Joseph-Henri DENÉCHEAU, « Sur le terrain », Colloque de Fontevraud, 1991.


16 - Mémoires de Madame de Mornay, t. 1, p. 305. Rappel des anciens actes dans les procédures sur l'Académie et le Temple, A.N., TT 266.

 


17 - Jean-Pierre BABELON, Henri IV, 1982, p. 693 et sq. ; Janine GARRISSON, Henry IV, 1984, p. 169 et 104-105.

 


18 - Marie-Madeleine FRAGONARD, « Erudition et polémique : Le Mystère d'Iniquité de Du Plessis-Mornay », Avènement d'Henri IV, quatrième Centenaire, 1989, t. 4, p. 167-188.

 


19 - Mémoires du cardinal de Richelieu, t. 1, 1907, p. 152 ( Richelieu est déjà bien informé, mais il est le seul à évoquer ces faits ).

 

 

20 - Nantes, coll. Dugast-Matifeux, n° 86. Par ailleurs, en 1614, 345 piques sont commandées, probablement pour équiper la milice bourgeoise, mi-catholique, mi-protestante.

 

21 - Ordonnance de Monsieur du Plessis-Mornay, gouverneur de Saumur et des Esleus dudit lieu. Pour courir sus aux rebelles qui veulent prendre les Tailles et deniers du Roy, Bibl. Mazarine, 37 295 (13).


22 - Etude très détaillée par Eusèbe PAVIE, « La Guerre entre Louis XIII et Marie de Médicis ( 1619-1620 ) », Revue de l'Anjou, de 1888 à 1892.


23 - [ David de Licques et Jean Daillé ], Histoire de la vie de Messire Philippes de Mornay, 1647, p. 578 ( les récits sur ces années 1620-1621 sont assez confus ).



24 - B.N.F., Lb 36 / 1574, Les nouvelles arrivées en Cour du trouble merveilleux excité à Saumur, à Paris, chez Sylvestre Moreau, 13 pages mal imprimées.

 

25 - Trois récits de cette destitution dans Archives des Saumurois, n° 58-60. Abondants documents dans les Lettres et Mémoires de Duplessis-Mornay, t. 2, 1651, p. 651-834.

 

 

26 - Chronologie de la semaine passée par Louis XIII à Saumur dans Madeleine FOISIL, Journal de Jean Héroard, T. 2, 1989, p. 2756-2757.

 

 

27 - Un état des officiers et soldats protestants licenciés, mais restés à Saumur et sans doute surveillés, est dressé en septembre 1622 ; il comporte 27 noms, dont Buhy, un neveu de Duplessis.

 

 

28 - B.N.F., Ln 27 / 6783, L'Ombre du Plessis-Mornay, réformatrice de ses dernières volontez, s.l., 1624 ( Duplessis, aux Enfers, dicte un nouveau testament d'inspiration catholique ).