NOM ACTUEL : r. Bodin
 

 QUARTIER : Alsace - Pont-Fouchard
   

Premières dénominations :
Malgré sa proximité du centre historique, la rue n'est pas ancienne. Sur le plan de Prieur-Duperray ( vers 1750 ), elle s'appelle " entrée de la Levée d'Enceinte ". C'est une simple digue de terre destinée à contenir l'invasion des eaux du Thouet. Dans le prolongement de la rue de la Grise, elle est traversée par une bonde qui rejette vers le sud les eaux d'infiltration et le trop-plein des égouts de la ville.
 Cette levée est rehaussée à nouveau dans les années 1821-1823, à l'époque où Charles Maupassant est maire, ce qui lui vaut l'appellation temporaire de " Digue Maupassant ". Les premières maisons poussent alors ; elles reposent sur des caves et sur de gros blocs de pierre de Champigny ; leur entrée est précédée par un escalier de plusieurs marches. Ce qui rappelle cette fonction de levée, qui est inattendue si loin des cours d'eau.

Le nom actuel remonte à 1838. Il constitue un hommage à Jean-François Bodin, le premier historien de l'Anjou et de Saumur.

 Mais le prénom n'est pas indiqué, car la municipalité, alors libérale, voulait aussi rendre hommage à son fils, Félix, mort l'année précédente, député de Doué, l'un des fondateurs de l'Ecole mutuelle et de la Caisse d'Epargne.

 Les Bodin sont enterrés dans un curieux enclos familial situé aux Sablons, à Bagneux, et constituant un vestige de l'ancien cimetière de Saumur. Trois menhirs décorés de symboles solaires et de devises constituent un bon témoignage de la sensibilité de l'époque.
 En juin 2004, devant cet enclos restauré est inaugurée une " place Jean-François Bodin ".

N° actuel

CURIOSITÉS

rue Bodin, 7

 

7 - Une des plus anciennes maisons de la rue, dans le style Louis-Philippe, avec petit "belvédère" central.

12 -Résidence de l'architecte Ernest Piette.

 

Angle avec la rue du Docteur-Bouchard - L'ancien hôtel de la famille Amiot était dans le style de l'hôtel Louvet-Mayaud et de l'hôtel Trouillard du 12 rue d'Alsace. Il était précédé par un petit jardin et agrémenté par un parc à l'arrière. En 1965, il est abattu pour laisser la place à une vaste résidence de 36 appartements. Voir une médiocre photo au rond-point Maupassant.


RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE