NOM ACTUEL : r. de Bodman
 

 QUARTIER : Saint-Hilaire-Saint-Florent
   

 Le 4 novembre 1849, le Conseil municipal de Saint-Hilaire-Saint-Florent approuve un accord passé avec Jean-Frédéric Sourdeau de Beauregard, propriétaire du château de Saint-Florent, pour échanger l'ancien chemin partant du bas de la rue haute en direction du cimetière et coupant sa propriété contre une voie nouvelle de cinq mètres de large construite à ses frais. Cette voie prend le nom de " rue du Chemin-Neuf " et parfois de " rue du Cimetière ".
 La rue est d'abord dédiée à Bernard de Bodman, puis, selon la tradition saumuroise, le Conseil municipal de Saint-Hilaire-Saint-Florent juge bon de lui associer d'autres membres de la famille morts pour la France.

Le baron von Bodman

Baron de Bodman par Le Roch Johan Hermann, Freiherr von und zu Bodman, « Jean Hermann, baron de et à Bodman », appartient à l'ancienne noblesse de naissance ( Uradel ). Son titre précise qu'il vient du château de Bodman, situé dans le district de Constance ( actuel Bade-Wurtemberg ) et qu'il y réside encore. En réalité, fils cadet d'une famille qui applique un strict droit d'aînesse, il ne possède rien et occupe une fonction de chambellan auprès du Grand Duc.

 

 Lieutenant au 1er régiment de Dragons badois, il est envoyé en stage à l'Ecole de cavalerie. Le voici, à gauche, en tenue de manège, photographié par Le Roch. Il rencontreBaronne de Bodman, née O'Neill de Tyrone un vif succès dans la bonne société. Il épouse le 19 juin 1865 Caliste Jeanne Louise Marie Bernard de La Frégeolière, qui lui donne cinq enfants, qui transmet le château à ses héritiers, mais qui décède en 1880. L'année suivante, il se remarie avec Marie Eugénie Valentine O'Neill de Tyrone, fille de l'ancien sous-préfet, qui lui ajoute quatre nouveaux enfants ( à droite ).

 

 

 

Morts pour la France

- Gonzague, né le 25 septembre 1898, engagé volontaire en 1915, aspirant, tué à 18 ans, le 29 mars 1917, dans la Meuse.

- Bernard, né le 29 novembre 1903, maître de manège au Cadre Noir, capitaine de l'équipe de foot de la Jeanne d'Arc, lieutenant dans l'armée de l'armistice, devenue l'armée de Vichy, implantée en Syrie et attaquée en juin 1941 par des troupes britanniques, surtout australiennes, et renforcées par des Français libres. La résistance de l'armée de Vichy n'a pas été aussi symbolique qu'on l'écrit et le lieutenant de Bodman est tué le 27 juin 1941.

- Xavier, né le 20 juin 1935, lieutenant, tué dans la guerre d'Algérie, le 8 novembre 1959.

 
 
RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE