NOM ACTUEL : rue Demarest ( l'ancienne écriture " Desmarest " était fautive )
 

 QUARTIER : Bagneux
   

Ezéchiel Demarest Ezéchiel-François-Guillaume Demarest, né en 1808 dans une famille de filateurs normands, s'installe à Bagneux par suite de son mariage avec la fille du marquis et écuyer Ducroc de Chabannes, et il hérite ainsi du château de la Perrière.
 Nommé maire de Bagneux, il exerce la fonction pendant trente ans, de 1848 à 1878. A son entrée en charge, il trouve un minuscule village blotti au-dessus du Thouet autour de sa vieille église et de ses deux châteaux. Il organise la naissance du nouveau Bagneux sur l'axe de la percée centrale, à partir d'un centre constitué par la mairie et l'église Saint-Pierre, l'une et l'autre bâties sous son impulsion. En 1854, il agrandit le territoire de la commune par l'annexion du hameau du Pont-Fouchard, enlevé à Saint-Hilaire-Saint-Florent. Bagneux redevient une paroisse. Sous son administration dynamique, la commune passe de 400 à 1 100 habitants.
Au lieu de s'enfermer dans ses riches collections, il se montre très altruiste. Il préside la Société de Saint-Vincent de Paul de Saumur de 1852 à 1868 et organise les secours médicaux en liaison avec son ami, le docteur Bouchard.
Pendant la guerre de 70, malgré son âge et ses charges de famille, il se porte comme volontaire au sein du 29e Mobiles du Maine-et-Loire, dont il partage avec bonne humeur la très rude campagne. Caporal infirmier, il reste au chevet des blessés et est fait prisonnier. Les anciens combattants de son unité lui portaient une véritable vénération.
 Après son décès le 11 septembre 1878, ses obsèques sont célébrées aux Ardilliers ; Charles Louvet vient prononcer son éloge funèbre. A la suite d'une souscription, son buste en bronze, oeuvre d'Aimé Millet, est placé sur sa tombe. Il est transféré dans le nouveau cimetière, mais des vandales l'ont dérobé. Une copie en plâtre en subsiste dans la mairie ( à droite ).

[ Note de Frédéric Masson ; une brochure à sa mémoire rédigée par le R.P. Camille Pujo, chez Godet, 1880 ]

 

 

RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE