NOM ACTUEL : r. Dovalle

 QUARTIER : Petit Puy

 

 Descendant d'une longue lignée d'hommes de loi et d'officiers de finances du Saumurois, Charles Dovalle naît à Montreuil-Bellay le 23 juin 1807. Il fait de brillantes études au collège de Saumur, où il écrit des poèmes remarqués.
 Après des études de Droit à Poitiers, il part pour Paris où il se lance avec ardeur dans la vie littéraire. Il publie des poésies en forme de chansons, qui figurent toujours dans les manuels de morceaux choisis, comme Bergeronnette, Mon Rêve, le Curé de Meudon. Egalement critique théâtral, il commet un calembour facile sur Mirra, le directeur du théâtre des Variétés : « on ne dira jamais que c'est un Mira-beau ». Ce dernier, qui était laid et vindicatif, le provoque en duel. Il est touché à l'épaule à la suite d'un premier assaut à l'épée. Furieux et contre toutes les règles, il exige que le duel se poursuive au pistolet ; au troisième échange, le pauvre Dovalle est touché, après que la balle ait traversé son portefeuille, et il meurt le 30 novembre 1829, à 22 ans.
 Aussitôt, ses amis, le saumurois Charles Louvet et Victor Hugo rendent hommage à son talent prometteur et publient quelques unes de ses oeuvres.

 Sur la Maison Dovalle à Montreuil-Bellay, voir le site officiel de la ville

 
RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE