NOM ACTUEL : r. de Lorraine
 

 QUARTIER : Alsace Pont-Fouchard
   

 Le jardinier-horticulteur et marchand de légumes en gros, Louis Luzé, résidant en face de la gare, a fait une bonne affaire en achetant en 1831 un grand terrain marécageux s'étirant entre la levée d'enceinte et la rue Beaurepaire. Il y construit une première maison en 1864 et, à partir de 1867, il revend l'ensemble divisé en lots, tout en conservant trois parcelles afin d'édifier une maison pour chacune de ses filles. Je pense que ces maisons sont aux numéros 27-29 et 31, aux façades parfaitement identiques.
 La voie centrale, de 10 m de largeur et fortement surélevée, devient publique et est dédiée à la Lorraine, province perdue en 1871. La rue débouchait sur la rue Beaurepaire en marquant un angle vers l'Ecole de Cavalerie ; elle est rendue rectiligne en 1901 au moyen de deux expropriations et un nouvel immeuble au décor luxuriant est édifié au n° 49 de la rue Beaurepaire.
 Le côté occidental de la rue, divisé en parcelles identiques, présente une belle continuité de façades de tuffeau du dernier quart du XIXe siècle. L'autre flanc est plus disparate en raison de l'apparition des briques des années 1900-1914.
 En 1938, au n° 26, Madame Briet implante une clinique d'accouchements placée sous le patronage inattendu de Jeanne d'Arc.

    [ A partir des recherches d'Anne Bondon ]

 

RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE