NOM ACTUEL : rue et impasse du PAVILLON
 

 QUARTIER : Bilange - Saint-Nicolas
   

Premières dénominations : XVIIe-XVIIIe siècle : 

1794-1818 :

1818-1905 : Lotissement créé à partir de 1832 sur un grand jardin appartenant à la famille Tessier. La rue centrale prend la direction du pavillon central des nouvelles écuries, récemment construites, ce qui lui vaut sa dénomination arrêtée en 1838.

N° actuel

CURIOSITÉS

Cette rue si paisibe a connu un passé plus animé.

Son départ correspond à l'ancienne raffinerie de sucre, dont il subsiste la cave d'une annexe.

 Dans les années 1920-1950, s'y trouve une active filature de poil de lapin angora, une industrie originale qui fait naître de nombreux élevages domestiques sur une cinquantaine de kilomètres à la ronde. L'atelier était d'abord implanté au n°7 et dans les maisons environnantes, du côté de l'église Saint-Nicolas ; il déménage au milieu de la rue, en arrière du n° 11. Les bâtiments, aujourd'hui détruits, étaient importants.

11 et 11bis - Hôtel du Pavillon.

rue du Pavillon, n° 11

 Cet immeuble est une construction de l'époque Louis-Philippe et remonte à l'ouverture de la rue. L'hôtel a vite perdu de sa superbe. Sans avoir le statut de maison close, il est fréquenté par des filles montantes, surveillées par la police des moeurs. Il est fermé à plusieurs reprises par mesure administrative. La rue du Pavillon devient ainsi l'un des quartiers chauds de la ville, ce que l'on imagine mal aujourd'hui. En face, aux n° 8 et 10, il y avait le café Rio ( remplacé par des garages ), lui aussi plutôt animé et, accessoirement, le siège des réunions du parti communiste.

 

 

rue du Pavillon, seconde moitié de la rue - La seconde moitié de la rue se présente comme un lotissement homogène destiné au logement des officiers. Les maisons sont de taille moyenne, mais elles disposent à l'arrière d'une petite cour, puis d'une écurie qui débouche sur une étroite ruelle. On peut sortir à cheval de ce côté, ainsi qu'on peut le voir depuis l'actuelle rue du colonel-Michon.

rue du Pavillon, structure du lotissement

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 On retrouve en réduction la structure de l'ensemble rue d'Alsace-rue Etienne-Bougouin. Les anciens annuaires attestent que ces logis sont habituellement occupés par des officiers supérieurs.
  

 
RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE