NOM ACTUEL : montée du Petit-Genève
 

 QUARTIER : Fenet
   

 Ce sentier en forte pente qui se dirige vers la porte des Champs du Château a été baptisé ainsi par des gens d'en-bas. Duplessis-Mornay, qui a résidé là-haut pendant 25 ans, était surnommé " le Pape des Huguenots ", car il faisait de Saumur un second Genève, la seconde capitale des calvinistes.
Ce nom de " Petit-Genève " donné au château est probablement un sobriquet peu amical, car l'ancien bourg de Fenet comptait peu de protestants. Il faut y voir une appellation malicieuse de catholiques intransigeants.

 Le nom apparaît sur le plan de Prieur-Duperray ( 1750 ). En 1794, la montée aurait pris le nom de " Petite rue de la Montagne ", appellation disparue deux ans plus tard.

 Cette carte postale la présente dans sa partie supérieure, entourée de verdure :

Montée du Petit-Genève, partie supérieure

 Sur cette intéressante gouache de 1979, apparaissent, à gauche une élégante maison du XVIIIe siècle destinée à devenir la maison de l'Artisanat, puis le petit escalier raboteux qui formait le bas de la montée, et vers la droite, l'épais mur qui entourait l'ancien cimetière Saint-Pierre.

Gouache de 1979

Ces lieux mélancoliques sont ravagés par l'éboulement du bastion nord en 2001. La reconstitution leur donne un aspect moderne. La partie haute vue d'une échauguette :

Restauration des bastions

Avec un cadre de faux rochers en béton :

Rochers en béton

 Au départ, la montée a été remodelée pour la Loire à vélo. Il est regrettable qu'aucune plaque ne rappelle le nom de ce pittoresque toponyme.

Montée du Petit Genève remodelée

 

 

RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE