NOM ACTUEL : r. du Petit-Puy
 

 QUARTIER : Beaulieu Petit Puy
   

Première dénomination :
- "Petit-Pui" (1618)
Explication évidente par le latin " Podium - la hauteur, la colline arrondie ". Ce hameau, plutôt mal famé, est constamment opposé au " Grand Puy ", situé à l'est de la rue Chèvre et totalement disparu. La forme " Petit-Puits " apparaît parfois, mais est évidemment fantaisiste.

Le Petit Puy et Saumur

 Hameau rural dépendant d'un seigneur, le Petit Puy entretient des relations lointaines avec Saumur et se trouve rattaché à la paroisse de Dampierre. Il n'est pas porté sur le plan de Saumur dressé par Prieur-Duperray.
 Cependant, les Ardilliers sont tout proches. Les Oratoriens, qui régentent le pèlerinage, surveillent ce hameau qui, selon leurs dires, serait un repaire de filles de mauvaise vie détournant les pèlerins de leurs dévotions. Le lieutenant de police de la Sénéchaussée se saisit du problème...
 Dans les premières années de la Révolution, le Petit Puy demeure dans l'orbite de Dampierre. Le 22 fructidor an III ( 8 septembre 1795 ) sont organisées les nouvelles municipalités cantonales. Le département de Maine-et-Loire prend alors un arrêté difficile à comprendre ( A.D.M.L., 1 L 443 ). Il distrait le Petit Puy de Dampierre et le rattache directement à la commune de Saumur extra-muros, qui englobe pourtant Dampierre. Cette municipalité s'avoue incapable d'établir les contributions du hameau...
 Après quatre années de cafouillage, le Petit Puy revient définitivement à Saumur dans la réorganisation de 1800.

 


RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE