NOM ACTUEL : route du Poitrineau
 

 QUARTIER : Saint-Hilaire-Saint-Florent
   

 Le Poitrineau est un hameau ancien et assez important, qui constituait la petite capitale de l'ouest de Saint-Hilaire-Saint-Florent. Il donne son nom à la section du cadastre de 1811. Quand Jeanne Delanoue va secourir des enfants logeant dans une étable, c'est au Poitrineau qu'elle se rend, d'après une tradition orale, car le village n'est pas cité dans le récit de Marie Laigle. Malgré son passé misérable, le Poitrineau est devenu un lotissement plutôt cossu.

 Le toponyme est d'une remarquable stabilité ; je lis : « au Poitrineau » dans un acte des années 1684-1699 ( A.D.M.L., H 2 966 ) et toujours la même forme sur diverses cartes. Comment expliquer l'origine de ce nom assez curieux et absent dans tous les dictionnaires spécialisés ?

 Le nom de famille " Poitrineau " et sa variante " Poitrenaud " sont assez répandus en France, et notamment en Anjou. Il désignerait un personnage qui a une forte poitrine. C'est l'explication qu'admet Stéphane Gendron dans S.L.S.A.S., n° 165, mars 2016, p. 91. Je ne suis pas pleinement satisfait par ce recours à un anthroponyme, car cette construction à partir de " le = celui de ", suivi par un patronyme, est rarissime à Saumur. Si une famille Poitrineau avait habité ou possédé ce hameau, on trouverait plutôt les formes " la Poitrinière " ou " la Poitrinerie ", formations médiévales très fréquentes de l'autre côté de la Loire...

 N'oublions pas que nous sommes ici auprès d'une voie romaine et dans une zone où les toponymes sont souvent antérieurs au Moyen Age. En latin classique, " pistrinum " signifie d'abord " pétrin ". Son sens s'est progressivement élargi et a pu désigner également un " moulin " ou une " boulangerie ", selon le dictionnaire de Gaffiot. Dans son glossaire du latin médiéval, Niermeyer le traduit par " four " et par " boulangerie ". Il constate également la forme " pestrinum " qui désignait les boulangeries dans les abbayes. Des lieuxdits " le Pétrin " sont attestés. Le passage à " Poitrineau " ne demande pas trop d'acrobaties linguistiques. C'est là l'explication que je propose.

 

RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE