NOM ACTUEL : place de la Poterne, place de la Sénatorerie et rue de la Sénatorerie
 

 QUARTIER : Saint-Hilaire-Saint-Florent
   

  La curieuse migration d'un toponyme.
  Le lieu « appelé la Poterne, un peu au-dessus des moulins de Saint-Florent » ( A.D.M.L., H 2881, 1732 ), correspondait à une place minuscule, située à l'entrée de l'actuelle rue Jean Ackerman et bordée par la scierie Pilard, puis par l'ancien Leclerc. Son nom s'explique par la proximité d'une porte fortifiée de l'abbaye de Saint-Florent, mais une porte secondaire, puisqu'à la fin du Moyen Age est édifiée une nouvelle entrée impressionnante, à l'emplacement actuel du parking devant l'église.
 En 1886, Etienne Bouvet-Ladubay fait construire son nouveau lotissement et il échange des terrains avec la commune, ce qui permet de dégager une zone triangulaire baptisée " place de la Sénatorerie " ( à cause de l'ancien palais voisin du sénateur Lemercier ). Après des travaux de nivellement, les deux places se confondent, si bien que les cartes postales des années 1900 mélangent indifféremment les deux dénominations.
 La période d'incertitude dure un siècle : en 1991, sont inaugurées les installations du nouveau centre urbain. L'espace public au milieu est baptisé " place de la Poterne ", nom qui sonne bien, mais qui est relativement éloigné de la poterne originelle.

La Sénatorerie l'a donc emporté sur son emplacement ancien. Elle s'est même étendue sur la voie étroite qui correspondait à d'anciens fossés et qui se faufilait entre la Communauté Jeanne-Delanoue et le Bon-Pasteur. Sur le plan de 1928, cette voie est tout simplement appelée " le chemin des Couvents ".


 

RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE