NOM ACTUEL : r. du Puits-Neuf, place du Puits-Neuf
 

 QUARTIER : Ville close
   

Premières dénominations :"Puyneuf" en 1542 (A.D.M.L., G 2 604). Le puits, qui était situé au débouché de la rue de la Cocasserie, venait sans doute d'être creusé à cette époque. Le toponyme "Puits-Neuf" désigne à cette époque un îlot de maisons aux alentours, et non une rue particulière. XVIIIe siècle : le "carrefour de la Laiterie" correspond alors à l'extrémité de la place, vers la confluence avec la rue de la Tonnelle. Ce nom résulte probablement d'un marché spécialisé.

1794-1818 : rue du Puits-Commun

1818 : le Puits-Neuf l'emporte sur la Laiterie  

 La petite place est aménagée par la destruction successive de plusieurs maisons de 1830 à 1913.

N° actuel

CURIOSITÉS

1 et 3 place du Puits-Neuf

1-3 - Ces façades, quadrillées par des tableaux en relief et par les cadres sans fioritures des baies, caractérisent les demeures civiles de la fin du XVIIIe et du début du siècle suivant. Les pierres des linteaux correspondant à deux assises, ces maisons peuvent être datées du début du XIXe siècle.

 

 

 

16 rue du Puits-Neuf

 

 

 

16 - Au carrefour avec la rue de la Cocasserie, cette grande maison d'habitation a fière allure. Le traitement de l'angle est original et les lignes de pierres en bossage structurent la façade. Maison construite en 1652 par René I Violette et Gilles Baudoin pour le marchand protestant Jean Audouis ( E. Cron, p. 209 ).

 

 

 


20 rue du Puits-Neuf

20 - Maison des années 1900. Les linteaux surmontant les fenêtres sont décorés par les motifs les plus sophistiqués des entrepreneurs saumurois. En outre, viennent s'intercaler quatre curieux médaillons, d'une lointaine inspiration renaissante, mais de facture maladroite ; j'y reconnais l'Abondance et une Victoire ailée apportant une couronne.

 
RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE