NOM ACTUEL : r. Travot
 

 QUARTIER : Alsace Pont-Fouchard
   

Portrait du général Travot


Cette petite rue s'embranche sur la rue Fardeau ; elle en constituait un prolongement vers les arches de Saint-Lazare et a également porté les noms de " rue Verte  " et " rue Verte prolongée ".




 Vers 1900, tout le quartier a été consacré aux gloires des armées de la République. Adjoint de Hoche ( qui occupe la rue voisine ), Jean-Pierre Travot ( 1767-1836 ) prend part aux combats de Vendée, sans se livrer à des massacres. Il capture Charette à la Chabotterie. Il contribue à pacifier la région en se montrant bon militaire et habile politique. Il commande longtemps dans l'Ouest et devient très populaire chez les républicains du Choletais.

Pendant les Cent-Jours, Napoléon lui confie la surveillance de la Vendée ; il désarme sans grand combat la petite révolte royaliste. Il est néanmoins condamné à mort au temps de la Terreur Blanche, à la suite d'un procès inique. Sa peine est commuée en 20 ans de détention, il est enfermé au fort de Ham et il meurt aliéné.





RÉCIT LIEUX INDEX MÉTHODE