Copie du plan de Prieur-Duperray, la Croix Verte


Quartier de l'Ile Neuve et de la Croix Verte


 Tout l'ancien réseau des îles a été bouleversé par les interventions humaines, au point d'être invisible aujourd'hui. Passé l'îlot des Trois Maisons, la traversée ancienne n'est pas rectiligne. Le hameau de l'Ile Neuve est plutôt étoffé et possède sa chapelle dédiée à Saint-René.
 L'ancien pont de la Croix Verte présente encore huit arches, mais l'eau venant à se raréfier, elles sont parfois au sec. Vers le bas, deux piles sont rallongées côté aval : il s'agit des piliers supportant l'ancienne bastille, gardienne du passage et désormais détruite.
 La grande levée qui borde le bras d'eau est flanquée d'un réseau continu de maisons individuelles, édifiées des deux côtés. Peu après le carrefour, le tracé de l'ancienne rue-Juive est bien identifiable. Finalement, aucun pont n'a été construit sur le bras d'eau qui s'envasait ; un simple remblai a permis le passage de notre actuelle rue de Rouen. Son tracé correspond aux pointillés placés à gauche du projet primitif. Les fondations de la chapelle Saint-Jacques sont toujours visibles dans les jardins, à l'angle de la rue de Rouen et de la rue Bouju. La forme " la Croix Bourdon " est fréquente à l'époque, notamment sur le cadastre ; toutefois, " la Croix Gourdon " est apparue en premier.






PAGE
D'ACCUEIL
MÉTHODE RETOUR
A LA LISTE
PLAN
PRÉCÉDENT
PLAN
SUIVANT