Copie de Prieur-Duperray : le quartier de Nantilly


Zoom sur le quartier de Nantilly

  Le plan des rues de la Chouetterie et de la rue de Poitiers nous sont familiers. La description est moins claire vers le haut. Le rectangle hachuré doit être la maison du Mouton. Les arches du Mouton, qui reposent sur une pile centrale, laissent encore passer un filet d'eau vers la partie supérieure de la boire ( notre rue Seigneur ).
 Même s'il manque une travée dans l'église de Nantilly,  cette partie du plan évoque assez bien la façade, flanquée par la maison du gardien et précédée par deux rampes d'accès plutôt tortueuses. Le quartier est couvert de tombes, tout autour de l'église ( le cimetière  haut ) et en avant, le grand cimetière bas de Nantilly,  dont Prieur-Duperray déforme le nom, alors qu'il y a d'autres petits cimetières dans l'enclos de l'Hôtel-Dieu ( on en voit un ). A l'extrême gauche, apparaît aussi le cimetière des Récollets. Egalement, quelques croix marquent les carrefours.
 L'Hôtel-Dieu, entièrement disparu aujourd'hui, s'ouvre sur deux passages le long de notre actuelle rue Pascal. La chapelle, non orientée, est séparée en deux parties égales, l'une pour les religieuses augustines, l'autre pour les malades. De là, on descend par un grand escalier dans une cour dominée par le vaste bâtiment construit pour les religieuses au début du siècle, au niveau de la cour, cuisine et réfectoire, au-dessus le dortoir. La salle Saint-Augustin, remontant probablement au XIIe siècle, est plus bas, perpendiculaire à la rue, la salle des hommes du côté de la chapelle, la salle des femmes du côté de l'autre cour. Un peu à l'écart, le logement des prêtres  desservant la chapelle est le bâtiment en équerre situé au-dessus du logis des religieuses.  Les jardins occupent un vaste espace ;  tout en bas, près de la ruelle des Boires, a été construite une petite chapelle dédiée à la Vierge.
    ( D'après Eric Cron,  Saumur, urbanisme, architecture et société, p. 174).





PAGE
D'ACCUEIL
MÉTHODE RETOUR
A LA LISTE
PLAN
PRÉCÉDENT
PLAN
SUIVANT